Un animal n'est pas un déchet

par Lise  -  10 Août 2015, 06:13  -  #L214., #Des poussins broyés et étouffés dans un couvoir en Bretagne, #ethique animale

Publié en novembre 2014.Un employé du couvoir : "Je veux que tout le monde voit ce que j’ai filmé pour que les choses puissent changer."

Triés et manipulés sans ménagement : c'est ainsi que commence la vie de toutes les poules pondeuses et de tous les poulets pour la viande. Des millions d'entre eux n'iront pas plus loin et finiront broyés ou asphyxiés dans un sac poubelle.( tiré du site L214)

Visionner le film…signer la pétition..informer …devenez végétalien ……choisissez votre/vos actions mais rester insensible à cette vidéo est difficile.

L'actualité c'est 36 députés qui interpellent le Ministre de l'agriculture Mr Le Foll .

Dans une question écrite , ils ont soulevé les problèmes éthiques de la production d'oeufs:

seuls les nouveau-nés femelles sont conservés (...) et les poussins mâles sont détruits : en effet, n'ayant pas les mêmes caractéristiques que les poulets élevés pour leur chair, ils sont considérés comme inutiles par la filière avicole. En France, ce sont environ 50 millions de poussins mâles qui sont ainsi éliminés de façon particulièrement cruelle au premier jour de leur vie : déchiquetés vivants à l'aide de broyeuses, gazés ou étouffés

http://www.l214.com/communications/20150807-broyage-poussins-parlementaires

Prenant exemple sur l’engagement de l’Allemagne à instaurer une détermination précoce du sexe dans l’oeuf pour éviter l’éclosion de poussins non désirés, les élus ont demandé au ministre “s'il envisage d'instaurer de façon obligatoire en France” cette méthode qui épargnerait une mort violente à des millions de poussins. (l214)

 

Ceci dit, l'élevage des poules ( en batterie , mais aussi bio) soulève de tel problème éthique que cela ne fait que diminuer une partie du problème de la souffrance des poules élevé pour la "production" d'oeuf.

A lire:

9/8/15 canal plus

10/08/14.

Le ministère de M. Le Foll assure, lundi 10 août, qu’une réponse sera apportée aux parlementaires, dans laquelle seront rappelés le cadre réglementaire européen mais aussi le souhait de « faire évoluer les pratiques dans l’aviculture française ». Le cabinet précise qu’il finance en outre actuellement « des études sur des outils permettant le sexage des poussins avant l’éclosion ».

http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/08/10/des-parlementaires-se-mobilisent-contre-le-broyage-de-poussins-vivants_4719250_3244.html#bqqEiSCGUddotJtH.99

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :