Une poète iranienne menacée pour avoir traduit « La Vie d’Adèle »

par Lisiane Michelle  -  17 Février 2015, 17:14  -  #Liberté de la presse.

Une fille extravertie aux cheveux bleus, une histoire d'amour poignante entre deux femmes, une idylle qui se déroule en France. Au pays des ayatollahs, la parution en persan de la bande dessinée de Julie Maroh Le bleu est une couleur chaude (Glénat, 2010), adaptée au cinéma par Abdellatif Kechiche sous le titre La Vie d'Adèle, a provoqué la colère de certains conservateurs. La poète iranienne Sepideh Jodeyri, qui a récemment traduit pour les éditions Naakojaa cette romance, a été la cible ces derniers jours de plusieurs médias religieux.

L'auteure de la BD, la Française Julie Maroh

"Il m’est insupportable qu’on laisse passer de tels événements sous silence. C’est une atteinte de plus cette année, cette vie, à notre liberté d’écrire, de lire, de communiquer et par-dessus tout d’aimer."

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2015/02/17/une-poete-iranienne-menacee-pour-avoir-traduit-la-vie-dadele/

dessin de Julie Maroh

dessin de Julie Maroh

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :