VIDEO. Des supporters de Chelsea se vantent d'être racistes dans le métro parisien

par Lisiane Michelle  -  18 Février 2015, 09:40  -  #Racisme

La scène a peut-être eu lieu avant, après ou pendant le match des huitièmes de finale aller de la Ligue des champions, mardi 17 février, entre le PSG et Chelsea qui se jouait à Paris. Dans une vidéo amateur repérée par le Guardian, des supporters du club anglais sont filmés repoussant un individu noir alors qu'il tente d'entrer dans une rame du métro parisien.

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2015/02/18/des-supporters-de-chelsea-accuses-de-racisme-dans-le-metro-parisien/

Une dernière séquence, filmée plus proche des individus, les montre chantant à tue-tête en anglais "Nous somme racistes, nous sommes racistes et on aime ça" sur l'air des derniers mots de la fin d'un chant anti-Chelsea des supporters de Leeds.

La victime des fans racistes de Chelsea raconte: “J’ai bien compris qu’ils s’en prenaient à moi à cause de la couleur de ma peau”J’ai voulu entrer dans le wagon mais un groupe de supporters anglais me bloquait et me repoussait” explique-t-il. “J’ai essayé de forcer le passage, j’ai une nouvelle fois tenté de rentrer. Dans la bousculade, j’ai perdu mon téléphone. Ils me disaient des trucs en anglais mais je ne comprenais pas vraiment le sens de leurs propos. Je ne parle pas un mot d’anglais. J’ai compris qu’il s’agissait de supporters de Chelsea et j’ai fait le lien avec le match du PSG qui avait lieu le même soir. J’ai bien compris aussi qu’ils s’en prenaient à moi à cause de la couleur de ma peau. Vous savez, je vis avec le racisme, je n’étais pas vraiment surpris de ce qui m’arrivait même si c’était une première dans le métro.”

“Je suis rentré chez moi sans parler de cette histoire à personne, ni à ma femme ni à mes enfants“, raconte-t-il, “Vous êtes la première personne à qui j’en parle. Et puis, que dire à mes enfants ? Que papa s’est fait bousculer dans le métro parce qu’il est noir ? Cela ne sert à rien“.

Souleymane S.

VIDEO. Des supporters de Chelsea se vantent d'être racistes dans le métro parisien