L'exécution à venir de Serge Atlaoui est -une insupportable barbarie»

par Framboise et Chocolat  -  22 Avril 2015, 10:43  -  #Libertédes droits de l'homme.

 L'exécution à venir de Serge Atlaoui est -une insupportable barbarie»
 L'exécution à venir de Serge Atlaoui est -une insupportable barbarie»

NOM : Atlaoui
PRENOM : Serge Areski
NATIONALITE : Française
MISE A JOUR
MOTS CLES : drogue


L'AFFAIRE :

Serge Atlaoui a été condamné à mort le 29 mai 2007 en Indonésie à la suite d'un procès bâclé, injuste et inéquitable ainsi qu'un recours en appel et en cassation qui ne lui ont pas permis de démontrer les erreurs du procès et de se défendre. Serge Atlaoui bénéficie d'un recours encore possible : demander une réouverture de procès. Maître Sédillot, Serge et sa famille s'activent à préparer le dossier.

L'AFFAIRE :
"Serge Areski Atlaoui, 43 ans, a été condamné mardi à la peine capitale, en même temps qu’un Néerlandais et que cinq Chinois, par la Cour suprême de Jakarta. "Je suis révolté", a déclaré mercredi ce natif de Metz (nord-est de la France), à l’intérieur de sa prison dans la banlieue de la capitale indonésienne. "Je ne peux pas l’accepter."

Il y a deux ans, l’homme spécialisé dans la construction métallique travaillait à son compte aux Pays-Bas. Touchant 1.600 euros par semaine, en rétrocédant "50% aux impôts", il accepte une offre alléchante: créer une "fabrique d’acrylique" en Indonésie, pour une somme hebdomadaire, versée au noir, de 2.000 euros. "J’ai su par la suite que ce n’était qu’une couverture", reconnaît-il.

En septembre 2005, M. Atlaoui participe donc à l’ouverture de l’usine clandestine à Serang, à 60 kilomètres à l’ouest de Jakarta. Il installe des "mixeurs, pompes et machines à distiller". Son employeur lui demande ensuite de s’occuper de la maintenance du matériel. "Je restais à mon appartement et quand une machine était cassée, ils me téléphonaient et je venais réparer."

Il affirme être alors persuadé que l’usine servait à effectuer des "tests" de fabrication du MDMA, le composant de l’ecstasy, sans produire de cachets. "J’étais sans crainte car ils m’avaient dit qu’ils ne faisaient que des tests." Le laboratoire illégal est démantelé en novembre 2005 dans un raid de la police. Arrêté et écroué, le Français sait que l’Indonésie réprime sévèrement le trafic de stupéfiants.

http://www.abolition.fr/fr/condamnes/atlaoui

Diplomatie.

Après Laurent Fabius, qui a prévenu que l'exécution du Français condamné à mort pour son implication dans le trafic de drogue en Indonésie aurait des «conséquences» sur les relations diplomatiques entre les deux pays, c'est au tour du Premier ministre de prendre position sur le dossier via un tweet rappelant «l'opposition de la France à la peine de mort».

Une décision politique: ce sont les étrangers en grande majorité qui sont executés en Indonésie et uniquement pour trafic de drogue.

 L'exécution à venir de Serge Atlaoui est -une insupportable barbarie»
 L'exécution à venir de Serge Atlaoui est -une insupportable barbarie»

En Indonésie, le bourreau chargé d’exécuter des condamnés à mort raconte son "cauchemar"

Hollande «lance un appel» à l’Indonésie pour que Serge Atlaoui ne soit pas exécuté

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :