Pour Florian Philippot -100% des lieux de radicalisation sont des mosquées"

par Framboise et Chocolat  -  6 Avril 2015, 10:27  -  #Anti-FN.

Florian Philippot, vice-président du FN, s'est dit opposé lundi 6 avril à la volonté du Conseil du culte musulman de doubler le nombre de mosquées en France d'ici deux ans au motif que "100% des lieux de radicalisation sont des mosquées".

Le président du Conseil français du culte musulman, Dalil Boubakeur, a appelé samedi à doubler le nombre de mosquées d'ici deux ans pour pallier le manque de lieux de culte pour les millions de musulmans français. Il y a actuellement 2200 mosquées en France.

 

(les raisons invoquées : http://www.franceinter.fr/depeche-pourquoi-le-conseil-francais-du-culte-musulman-veut-doubler-le-nombre-de-mosquees)

100% des lieux de radicalisation sont des mosquées.
Je pense qu'il y a suffisamment de mosquées. J'ai entendu la demande de Dalil Boubakeur: ça veut dire trois mosquées par jour, une mosquée toutes les huit heures, ce serait le plus grand chantier de France.Je crois que ce n'est pas motivé par le besoin de mosquées, mais par les règles internes du CFCM, mis en place par Nicolas Sarkozy: plus vous avez de mètres carrés de mosquées, plus vous avez d'influence.on sait qu'il y a un jeu d'influence entre les pays étrangers qui financent les mosquées, l'Algérie, le Maroc, l'Egypte, l'Arabie Saoudite

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/pour-florian-philippot-100percent-des-lieux-de-radicalisation-sont-des-mosqu%C3%A9es/ar-AAatSvp

Le numéro deux du parti d'extrême droite a réitéré la demande du Front national d'un gel de la construction de mosquées.

Toutes les mosquées ne sont pas des lieux de radicalisation, mais 100% des lieux de radicalisation sont des mosquées", a dénoncé Florian Philippot, pour qui dans les "filières" djihadistes, "il y a souvent une mosquée, des prêches radicaux...".

Philippot

Un raccourcis , encore un vous me direz , employé par Philippot.

 

Il oublie les prisons et internet...

 

Dans une récente interview au Point, le sociologue Farhad Khosrokhavar, auteur du livre "Radicalisation", explique que la radicalisation des jeunes commence lorsqu'ils:

 

 

"font la connaissance d'un personnage charismatique qui va les faire renaître". Un personnage rencontré "en prison, oui, mais aussi à l'extérieur, comme sur Internet, ou par le biais d'amis. Pas à la mosquée, qui n'est plus le lieu de socialisation islamiste radicale, d'autant qu'elles sont désormais plus ou moins sous surveillance"

Farhad Khosrokhavar,

Comment voulez vous combattre efficacement une menace si vous ne considérez pas tous les éléments...et surtout si vous utilisez une menace réelle  pour continuer une politique de stigmatisation d'une population afin d'engranger des voix pour votre parti (sans rien résoudre).

 

 

Pour aller plus loin : http://www.huffingtonpost.fr/2015/04/06/florian-philippot-cent-pour-cent-lieux-radicalisation-mosquees_n_7009288.html?ncid=fcbklnkfrhpmg00000001

 

http://www.sudouest.fr/2015/04/06/florian-philippot-fn-100-des-lieux-de-radicalisation-sont-des-mosquees-1883285-710.php