Les mauvaises excuses pour justifier l'exploitation des animaux.N°6

par Framboise et Chocolat  -  15 Juin 2015, 13:43  -  #ethique animale, #Aymeric Caron., #Matthieu Ricard

Les mauvaises excuses pour justifier l'exploitation des animaux.N°6
Les mauvaises excuses pour justifier l'exploitation des animaux.N°6

"Il faut bien vivre".

 

L'alibi économique est souvent invoqué .

Les défenseurs de la chasse au phoque, et en premier lieu le gouvernement canadien , mettent en avant le fait qu'il s'agit d'une industrie importante d'une valeur de plus de 20 millions de dollars, créatrice d'emplois dans des régions où le chômage est particulièrement élevé, notamment à Terre Neuve et au Labrador. En France, les producteurs de foie gras invoquent les 30 000 emplois de la filière, les aficionados que la corrida fait vivre des dizaines de milliers de personnes..."

Jeangène Vilmer

Un petit coup d'oeil sur ces filières créatrices d'emploi?

ok je fais plus appel à votre conscience  qu'à votre porte monnaie en vous montrant ces vidéos; mais il faut bien être conscient du coût réel de ces filières créatrices d'emplois et de souffrances.

Dans la même optique pourquoi ne pas autoriser le lancer de nains, la vente d'arme (aux particuliers , d'Etat à Etat , c'est déjà fait), de drogues, la prostitution, l'esclavage. Je suis certaine que ces filières seraient créatrices d'emploi...

Les aficionados espagnols ont menacé de porter plainte pour atteinte au droit de travailler si la corrida était interdite.

Cela pourrait inspirer les tueurs à gage, après tout eux aussi vivent de leur métier...

Choquant...oui car:

 

La légitimité d'une activité ne se juge pas à l'aune des profits qu'elle engendre

...et comme le souligne Aymeric Caron la viande est un gouffre financier pour le contribuable!!!

 

C'est une filière qui ne tient que par les subventions: L214 révèle que le montant des aides de l'Union Européenne aux "productions animales" en 2009 s'élevait à plus de 3 milliards d'euros...

 

A Caron site l'exemple de l'entreprise de volaille Doux. En 2011 , cette entreprise a touché 55 millions d'euros. Doux faisait travailler 800 aviculteurs et 3500 salariés payés au minimum. Ensuite elle exportait des cadavres de poulet vendu à bas coût en Afrique grâce aux subventions, provoquant la ruine des producteurs locaux. On n'est pas éthique du début à la fin chez Doux. En 2012 ce fut cependant la faillite.

L'Europe  subventionne, également, les campagnes de promo de la viande: 2008 le Centre d'Information de la Viande a décroché 900 000 euros sur 3 ans.

L'état subventionne aussi. Selon L214 , en 2008 la filière cunicole (lapins) a reçu une aide d'un million d'euro; tout comme les producteurs de foie gras, laitiers (15000 euros par exploitation en 2009)....(1)

A quoi on devrait ajouter le coût des  dégâts environnementaux (eau , pollution) ( selon l'OCCE 1 à 1,5 milliards d'euros), sur la santé (au EU une étude a évalue le cout de la consommation de viande entre 29 et 61 milliards de dollars par an)...

 

Alors rentable l'industrie basée sur l'exploitation animale , vraiment?

Les mauvaises excuses pour justifier l'exploitation des animaux.N°6Les mauvaises excuses pour justifier l'exploitation des animaux.N°6
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :