Cessons de croire aux contre-vérités de l’élevage industriel

par Framboise et Chocolat  -  10 Mars 2016, 17:53  -  #ethique animale, #élevage industriel

Article dont je vous livre quelques extrait mais je vous conseille de le lire en entier...

Car qu’est-ce qu’un abattoir ? Un lieu où l’on tue à la suite des individus qui ne doivent leur naissance qu’à la programmation de leur mise à mort : les animaux de boucherie. Des tueurs (selon le terme professionnel) sont rémunérés pour cette activité instituée au cœur des sociétés les plus policées et les plus fières de leurs valeurs. L’historien du droit et psychanalyste Pierre Legendre s’interrogea naguère sur « l’étrange statut de l’assassin patenté, payant patente au fisc ou payé pour tuer », le tueur d’abattoir ; celui qui « en réalité ne tue pas, il travaille », mais qui « en vérité, tue, et voilà tout le mystère ». En effet, tout se joue dans cette substitution à laquelle nous procédons mentalement plus ou moins tous, et que la vérité du huis clos d’un petit abattoir de campagne a brisée. Dans un abattoir, on ne travaille pas, on tue. Tuer, est-ce un métier comme un autre ? Évidemment pas.


http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/03/01/cessons-de-croire-aux-contre-verites-de-l-elevage-industriel_4874407_3232.html#gx2lga58P97mS1RK.99

Le succès de ces contre-vérités s’explique aisément : nous avons tous, Individuellement et collectivement,(nous avons) envie de croire que cette viande à laquelle nous n’avons pas le cœur de renoncer contente tout le monde, jusqu’aux animaux eux-mêmes qui, selon certains, nous font don de leur vie ! Cette construction proprement délirante, en effet sans aucun rapport avec la réalité, vient d’être mise à mal par les images tournées dans un de ces petits abattoirs dont les « carnivores consciencieux » vantent les mérites, un abattoir « certifié bio » (sic) !

http:// http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/03/01/cessons-de-croire-aux-contre-verites-de-l-elevage-industriel_4874407_3232.html#MpqbttxJ8qIRByaT.99

C’est évidemment la singularité de ce lieu, un lieu clos, soustrait aux regards, un lieu entre soi dans lequel on tue, tranche, dépèce, qui explique l’ordinaire des « entorses à la réglementation ». Laissant aux tueurs un blanc-seing, les services vétérinaires admettent se préoccuper des seuls aspects sanitaires, à l’autre bout de la chaîne, une fois les animaux morts.

http:// http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/03/01/cessons-de-croire-aux-contre-verites-de-l-elevage-industriel_4874407_3232.html#MpqbttxJ8qIRByaT.99

Voilà pourquoi certains esprits lucides se demandent si la boucherie peut engendrer autre chose que ce que nous avons vu, et si ce laisser-faire ne fait pas partie intégrante de cette étrange activité.

http:// http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/03/01/cessons-de-croire-aux-contre-verites-de-l-elevage-industriel_4874407_3232.html#MpqbttxJ8qIRByaT.99