Au restaurant scolaire mon fils /fille peut il manger végétarien?

par Framboise et Chocolat  -  #restaurant scolaire. végétarien. vegetalien. enfant vegetarien scolarisé et cantine. education alimentaire. ecologie.

Les parents végét(r)(l) se sont tous un jour posé la question.. (..la question n'est pas si simple qu'on croit..beaucoup de mairies répondent : "NON" point à la ligne , il n'y a rien à voir...pas si sur dans les faits:

Tout d'abord: le point législatif:

En 2011 : publication d'un décret sous l'impulsion de Bruno Lemaire) ( Décret n° 2011-1227 du 30 septembre 2011 relatif à la qualité nutritionnelle des repas servis dans le cadre de la restauration scolaire )
Sous l'influence des lobby agro-alimentaire et de la FNSEA ce décret va ,de fait, interdire les repas végétaliens et rendre difficile la mise en place de repas végétariens:

"Chaque repas sans exception, répètent le décret, l'arrêté et l'annexe I, doit comporter un produit laitier. Les quantités sont spécifiées dans l'annexe II (non rapporté ici). Elles ne sont pas négligeables. ." dixit "Les textes législatifs interdisant le végétarisme dans les cantines scolaires en France"

Mais en utilisant le flou , les ambiguïtés du texte on peut en déduire qu'...

... On peut servir12 fois sur 20 , un repas sans protéine animale car : selon le décret,

"Pour garantir les apports en fer et en oligoéléments, il convient de servir:

– au moins 4 repas avec, en plat protidique, des viandes non hachées de bœuf, veau, agneau ou des abats de boucherie;

– au moins 4 repas avec, en plat protidique, du poisson ou une préparation d'au moins 70 % de poisson et contenant au moins deux fois plus de protéines que de matières grasses;

– moins de 4 repas avec, en plat protidique, une préparation à base de viande, de poisson ou d'œuf contenant moins de 70 % de ces produits.

( Annexe I Fréquences de présentation des plats, L'arrêté du 30 septembre 2011

Ministère de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l'aménagement du territoire, Arrêté du 30 septembre 2011 relatif à la qualité nutritionnelle des repas servis dans le cadre de la restauration scolaire)

Donc il est possible de servir des repas végétariens dans nos restaurants scolaires .

...Mais pas tous les jours.. (à moins de trouver une parade , cf le cas de Strasbourg)

Bonne nouvelle, oui sauf que les végétariens ne sont pas végétariens 12 jours sur 20;

Et qu'il faut trouver une mairie volontaire pour mettre en place ces menus. (de nombreuses municipalités délèguent à des sociétés de restauration scolaire peut encline à préparer ce type de menus.)

Alors quels intérêts dans ces conditions ?

Les repas végés permettent de :

  1. ...mettre en place une l'éducation alimentaire : Monter , apprendre aux enfants qu'un bon repas peut se faire sans protéine d'origine animal.

Avant 1945, les repas sans protéine animale étaient courant. Fabrice Nicolino dans "Bidoche" raconte comment la France de l'après seconde guerre mondiale a fait le choix délibéré du tout viande . (extrait No Steak)

De fait , pour de nombreuses personnes qui vous invitent à manger chez elles , un repas sans protéines animales constituent un manque de respect, une faute de goût..car on leur a appris que pour "bien manger" , il faut manger des protéines animales.

Et qu'enseigne-t-on à nos enfants? Vous trouverez en annexe deux documents types mis à la disposition des enseignants du primaire. Dans le premier "le bateau alimentaire" naviguant sur l'eau (essentiel à la vie ), devinez qui est la coque? Bingo notre trio viande/poisson/œufs. Dans le second un des plus softs , notre trio doit être consommé une fois par jour..Le mot protéine, dans un but de simplification n'est pas utilisé. Vous cherchez l'évocation des protéines végétales..sorry!*

D'où l'utilité de présenter , proposer des plats qui ne sont pas constitués selon le modèle imposé par certains lobbys.

2. .... de mettre en avant les objectifs écologiques d'une diminution de la consommation de viande.

Les protéines animales sont très peu rentables . "Il faut 3 à 4 calories végétales pour produire 1 calorie de viande de poulet, entre 5 à 7 calories végétales pour une calorie de cochon, entre 9 et 11 calories végétales pour une calorie de viande de bœuf ou de mouton"" (No steak , p42, D'A Caron)

Ces protéines peu rentables consomment de l'eau, des terres agricoles. Face à l'augmentation du nombre d'êtres humains, du niveau de vie des personnes vivants dans les pays en voie de développement ( qui voudront manger aussi de la viande)..nous allons droit dans le mur. Une fois utilisée toutes nos réserves en eau et mis en culture toutes les forêts que devront nous faire? Une planète ne suffira pas! Zut on n'en a pas (encore?) d'autre sous la main...

L'augmentation de la culture et consommation de protéines végétales est donc une solution écologique , économique et qui permettrait de nourrir tous les êtres humains en évitant une déforestation catastrophique.

3....de s'interroger sur l'éthique animale .

Car comme le dit P Mc Cartney: « Si les abattoirs avaient des vitres, tout le monde serait végétarien »

4. ....d'améliorer son capital santé . "Une alimentation végétarienne bien équilibrée permet de se maintenir en bonne santé et réduit les risques très répandus dans notre société : maladies cardiovasculaires, cancers et accidents vasculaires cérébraux." (manger végétarien)

Les grands élevages type 1000 vaches usent et abusent d'antibiotique ..et après on s'étonne de l'augmentation de la résistance aux antibiotiques....

Il faut saluer les premiers restaurants scolaires qui permettent aux enfants de bénéficier de repas végétariens..

A voir, lire : Jeudi veggie dans le 2e arrondissement (texte et vidéo)..Il propose un repas végétarien pour tous les jeudis.

J'ai aussi trouvé en ligne le cas de la mairie de Strasbourg qui propose chaque jour divers type de repas ( normal/hala/végétarien) Juridiquement, la mairie propose tous les jours des repas avec des protéines animales .

Oui à Strasbourg vous avez bien lu, un repas végétarien est proposé aux enfants..c'est donc possible. Alors n'attendons pas que nos politiques bougent, agissons localement pour imposer , petit à petit , une alternative végétarienne.

26/11/14 Une nouvelle ville propose des menus végétariens: Un menu végétarien dans les cantines stéphanoises.

"À partir de janvier prochain, les cantines stéphanoises ne seront donc plus seulement bio mais aussi résolument DD (pour développement durable). Elles proposeront en effet deux types de menu, l’un bio, l’autre végétarien, soit sans viande ni poisson."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :