Les mauvaises excuses pour justifier l'exploitation des animaux.N°3

par Framboise et Chocolat  -  10 Juin 2015, 15:25  -  #ethique animale, #Matthieu Ricard, #Aymeric Caron.

Les mauvaises excuses pour justifier l'exploitation des animaux.N°3

Il y a des problèmes plus important dans la vie.

Franchement il y a tant de misère dans le monde, alors il y a plus important que de se préoccuper  du sort des vaches !

Ai- je besoin d’étayer?  Tous  végés a entendu et entendra une variante de ce discours. 

Notre société n’accorde que peu d’importance aux sorts des animaux surtout ceux qui finissent dans nos assiettes. Psychologiquement c’est nécessaire pour que les hommes puissent , sans culpabiliser, continuer à massacrer pour manger du cadavre ..pardon de la viande.

Mais en quoi se préoccuper du sort des animaux nous empêche de nous occuper de l’amélioration du sort de nos congénères ?

On entend encore quelques réflexions comme : "est ce que vous faites de des enfants? des handicapés? des prisonniers de Guatanamo? ... Comme si le fait de faire de la protection animale nous rendait responsables des autres souffrances humaines ou du moins devait nous culpabiliser. Alors que la plupart des gens qui font ce genre de réflexion n'accomplissent rien de leur vie.

Jean Luc Daub.

Etre Végé permet à la fois de respecter ses convictions (éthique animale) mais aussi cet acte militant a de nombreux effets bénéfiques sur l’environnement , la santé..

 

Cela ne prend pas plus de temps d'être végétarien que de manger de la chair animale . En fait, ceux qui disent se préoccuper du bien être des êtres humains et de la préservation de notre environnement devraient, ne serait ce que pour cette seule raison devenirs végétariens. Ce faisant, , ils augmenteraient la quantité de grain disponibles pour nourrir les gens ailleurs dans le monde, réduiraient la pollution, économiseraient l'eau et l'énergie et cesseraient de contribuer à la déforestation.

Peter Singer

Les mauvaises excuses pour justifier l'exploitation des animaux.N°3
Les mauvaises excuses pour justifier l'exploitation des animaux.N°3

La culpabilité des omnivores me semble encore dicter leurs paroles. Ainsi avez-vous déjà entendu une personne reprocher à un philatéliste de perdre son temps avec ses timbres au lieu de se consacrer à la lutte de la misére dans le monde?

Les mauvaises excuses pour justifier l'exploitation des animaux.N°3
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :